Sign in / Join

Comment fonctionne le bonus auto ?

Il existe de nombreux bonus auto dont les propriétaires de véhicules peuvent bénéficier. Parmi ceux-ci, il faut compter le bonus auto qui est l’un des meilleurs proposés par les organismes d’assurance. Cependant, plusieurs assurés ne maîtrisent pas le mode de fonctionnement de ce bonus. C’est quoi donc le bonus auto ? Comment fonctionne-t-il ? Eléments de réponses dans cet article.

C’est quoi le bonus auto ?

Connu sous le nom de bonus-malus, le bonus auto est un système d’augmentation ou de diminution de la prime d’assurance auto. Il s’agit d’un système de calcul des primes d’assurance en fonction de l’absence de dégâts ou de la présence de sinistres aux torts de l’assuré. Les organismes d’assurance tiennent compte des dégâts antérieurs causés par les assurés pour réduire ou majorer ce bonus. La fixation des montants et conditions de calcul de cette prime est assurée par le gouvernement. Le coût de ce bonus dépend donc du comportement de l’assuré. En effet, le bonus initial est réduit si aucun incident n’est enregistré au cours de la période de référence.

A lire en complément : Classement des voitures les plus fiables en 2021

Cependant, ce montant peut augmenter si l’assuré a enregistré un ou des sinistres. Il peut arriver que le conducteur veuille changer d’assurance sans toutefois vouloir perdre son coefficient de bonus-malus. Dans ce cas, l’organisme d’assurance est tenu de lui donner un certificat d’informations. Le coefficient de réduction et d’augmentation est appliqué au bonus prévu au début du contrat de façon annuelle. Ainsi, il faut se servir du coût de ce bonus pour fixer le montant de la somme qu’il faut débourser à nouveau.

Il faut retenir qu’en cas de majoration du coefficient, la prime de référence va hausser et l’assuré aura à débourser un montant considérable. Par ailleurs, ce bonus ne prend pas en compte tous les incidents. En effet, il ne considère que les incidents dans lesquels l’assuré a une responsabilité limitée ou entière. En outre, il est conseillé de faire une vérification de la prime de référence qui peut être appliquée avant de signer le contrat.

A lire aussi : Comment protéger la peinture de votre voiture ?

Quel est le mode fonctionnement du bonus auto ?

Le bonus auto a un mode de fonctionnement assez transparent. D’après ce système de fonctionnement, l’assuré bénéficie d’une prime de 50% s’il n’a causé aucun dégât au cours des douze derniers mois. Il faut donc multiplier le bonus auto par le coefficient de 0,95 pour diminuer le montant de la cotisation de référence.

Ainsi, les ristournes augmentent chaque année et ne s’arrêtent qu’à un coefficient donné. Ce dernier ne peut pas excéder 0,50 et équivaut à quatorze années de conduite sans aucun accident enregistré. Le calcul du pourcentage de l’année nécessite qu’on multiplie le dernier par 0,95.

En cas d’accident totalement causé par l’assuré, un pourcentage de 25% est ajouté sur le coût de la prime d’assurance auto. Un taux de 12,5% s’ajoute sur le montant du bonus d’assurance auto si l’accident est partiellement causé par l’assuré. Par ailleurs, il peut bénéficier d’une réduction de 5% sur le coût de sa prime d’assurance s’il n’est responsable d’aucun incident.

Comment déterminer le coefficient de son bonus-malus auto ?

Il est possible de connaitre son bonus-malus auto de façon très simple. Pour cela, vous devez savoir que le coefficient est de 1 si vous n’avez jamais souscrit une assurance auto. Au cas où vous êtes assuré depuis des années, il est important de connaitre son bonus-malus de l’an passé. C’est grâce à ce coefficient qu’il serait possible de faire ce calcul en vous servant d’une règle bien définie. En effet, les relevés d’informations comportent les dommages causés par l’assuré durant les cinq dernières années. Il est transmis chaque année aux assurés et il est possible de demander à l’assureur de vous le transmettre si cela n’est pas fait.

Les organismes d’assurance tiennent compte des douze mois précédent les soixante derniers jours du contrat annuel de l’assuré pour le calcul de ce coefficient. Il est donc d’un grand intérêt de prendre en considération la période des douze mois pour déterminer son bonus-malus auto.

Il est possible de solliciter les services d’un professionnel pour soumettre ses préoccupations. C’est aussi l’occasion pour mieux cerner la notion de bonus auto grâce aux explications de l’expert. Il existe toutefois un grand nombre de formules d’assurance et de services novateurs que l’on pourrait choisir pour sa voiture.

Les conséquences d'un accident sur son bonus auto

Un accident de voiture peut avoir des conséquences désastreuses sur votre bonus-malus auto. En effet, ce coefficient est calculé sur la base du nombre d’accidents causés par l’assuré pendant les cinq dernières années.

Si vous êtes responsable d’un ou plusieurs accidents de la route, votre assureur peut augmenter le coefficient appliqué à votre prime d'assurance. Cette augmentation pourra varier en fonction de l’ampleur des dommages causés et du coût total des réparations à effectuer. Si vous êtes impliqué dans un accident sans responsabilité, cela ne devrait pas impacter négativement votre bonus-malus.

Pensez à bien conduire avec prudence et à respecter les règles routières afin d’éviter toute collision qui pourrait affecter négativement votre taux de bonus auto. Rares sont les assurances qui peuvent être souscrites sans passer par un examen minutieux du relevé d'information. Il est donc préférable que chaque conducteur reste vigilant quant à sa conduite.

Le système de bonus-malus auto encourage une pratique responsable au volant tout en offrant une chance aux bons conducteurs d’avoir accès à une assurance automobile moins chère. Il incite aussi ceux qui ont eu un mauvais comportement sur la route à changer leurs habitudes pour diminuer leur taux et bénéficier ainsi des avantages liés aux primes moins élevées grâce au temps passé sans sinistre responsable.

Les astuces pour optimiser son bonus auto et faire des économies sur son assurance

Si vous souhaitez optimiser votre bonus auto, il faut connaître quelques astuces pour économiser sur votre assurance automobile. Tout d’abord, choisissez une voiture qui convient à vos besoins et qui ne nécessite pas de réparations fréquentes. Une voiture plus chère à assurer sera aussi plus coûteuse en cas d'accident.

Pensez à installer des dispositifs de sécurité comme des anti-vols ou un système de géolocalisation dans votre véhicule. Cela peut faire baisser le prix de l'assurance, car ces éléments diminuent les risques que la voiture soit volée ou endommagée.

Il faut souscrire une assurance auto pour trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins et profiter ainsi du meilleur rapport qualité-prix possible.

Adoptez un comportement responsable au volant afin d’éviter tout sinistre responsable susceptible d’affecter négativement votre bonus-malus auto. Respectez donc scrupuleusement les règles routières (limitation de vitesse, distance de sécurité…), soyez vigilant aux autres usagers sur la route (piétons, cyclistes…) et évitez de conduire sous l’influence de l’alcool ou des drogues.