Sign in / Join

Acheter des parts de SCPI : mode d'emploi

L’acquisition de parts d’une SCPI permet à son détenteur de devenir associé de cette SCPI. Aussi, cela lui permet de rentabiliser son investissement et de bénéficier de plusieurs avantages. Par ailleurs, acheter des parts est très facile à faire pour certains. Cependant, pour d’autres, c’est un domaine dans lequel ils n’ont encore jamais végété. De ce fait, cet article est fait pour eux. Et ce, en vue de les orienter sur comment s’y prendre pour se procurer des parts de SCPI.

Qu’entendons-nous par SCPI ?

Vous avez l’habitude d’entendre parler de SCPI mais vous ignorez ce que c’est. Eh bien, sachez que l’expression SCPI est l’acronyme de Société Civile de Placement Immobilier. Elles ont été créées à la fin des années 60. De plus, elles sont officiellement entrées dans le règlement général de l’Autorité des Marchés Financiers, le 1er juillet 1971. Aussi, elle est connue sous le nom de « pierre papier ».

A voir aussi : Résidence principale : définition et fiscalité

En effet, la SPCI est une société qui détient et gère un portefeuille locatif de biens immobiliers. Et ce, pour le compte des épargnants en vue d’en dégager un rendement. Notons que ces biens peuvent être des logements, des bureaux, des commerces ou des locaux industriels. Chaque personne détenant une ou plusieurs parts de la SCPI est : appelée « associé ». Aussi, la valeur d’une part est susceptible d’évoluer dans le temps, à la hausse ou à la baisse. Et ce, en fonction des variations de la valeur du patrimoine immobilier et des actifs financiers éventuels de la SCPI.

Quels sont les statuts des SCPI ?

L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) reconnait deux types de statuts : les SCPI à capital fixe et les SCPI à capital variable.

A lire aussi : Quelle loi avant la loi pinel

Les SCPI à capital variable

Ce sont les plus répandus. Les souscriptions de parts peuvent se faire à tout moment. Aussi, le nombre de parts n’est pas : fixé par la société de gestion. De nouveaux associés investissent donc au fil de l’eau.

Les SCPI à capital fixe

Elles ont un nombre de parts limité. Ainsi, il ne peut avoir de souscription dans ce type de SCPI que lorsqu’un particulier cède ses parts et qu’elles lui sont : rachetées. Cette possibilité reste également ouverte en cas d’augmentation de capital de la SCPI.

Comment acquérir des parts de SCPI ?

Divers moyens sont mis à votre disposition pour vous permettre d’acheter les parts de SCPI. Soulignons que vous pouvez vous procurer ces parts, auprès :

  • de votre banquier,
  • d’un agent d’assurance
  • ou d’un conseiller en gestion de patrimoine
  • des sites internet dédiés à la commercialisation des SCPI
  • de certaines sociétés de gestion qui commercialisent leurs parts en direct.

Pour ce faire, vous pouvez procéder par :

Le paiement au comptant avec vos liquidités

Pour ce type de paiement, rapprochez-vous d’une des structures ci-dessus énumérées. Aussi, la liquidité à utiliser pour ledit paiement peut être disponible sur un compte, sur livret ou sur une assurance-vie. Soulignons que les achats de parts se font soit à la création, soit lors de l’augmentation du capital. Aussi, tout cela est fonction du statut de la SCPI dans laquelle vous souhaitez devenir associé. Par ailleurs, le montant du ticket d’entrée varie entre quelques centaines et quelques milliers d’euros. Déjà, il est possible d’investir à partir de 300 euros. Aussi, tant que vous ne vendez pas vos parts, vous encaissez vos loyers.

Le paiement à crédit en empruntant

Comme pour tout actif immobilier, il est possible d’acheter des parts de SCPI à crédit. Ce type de paiement vous permet de bénéficier de l’effet de levier. Aussi, le SCPI de rendement peut être : financé à crédit et permettre ainsi aux épargnants de s’enrichir en empruntant le capital à la banque. Par ailleurs, vous bénéficierez d’avantages fiscaux en empruntant. Et ce, Grâce à la déductibilité des intérêts, des assurances et des frais annexes de vos revenus fonciers. Pour en bénéficier, les banques vous proposent un crédit à la consommation ou un crédit immobilier.

Le paiement en démembrement

Le démembrement de propriété est un procédé qui consiste à séparer l’usufruit et la nue-propriété de la pleine propriété. C’est un bon moyen de placer sa trésorerie. L’achat de parts SCPI en démembrement permet à l’investisseur de sortir de sa base taxable ISF toutes les sommes investies. Cela permet également de préparer la transmission d’un patrimoine sans frais de succession